• les savoir-faire conjugués de l’INRA et d’Œnodia
    une grande simplicité d’utilisation
    une méthode de test reconnue comme la plus fiable et la plus précise pour déterminer la stabilité du vin
    une vérification objective et rapide de la fiabilité du traitement

Stabilab - Mesure du potentiel d'instabilité tartrique

MESURE DU POTENTIEL D'INSTABILITÉ TARTRIQUE

Fruit d’un partenariat entre l’INRA et l’équipe Recherche & Développement d’Œnodia, l’analyseur de précipitations tartriques STABILAB est indissociable des installations de stabilisation d’Œnodia. Cet appareil compact et convivial a deux fonctions :
- Le test DIT (Degré d’Instabilité Tartrique), qui permet de déterminer très précisément le taux de désionisation nécessaire pour garantir au vin une stabilité parfaite.
- Le test ISTC 50 qui vérifie l’efficacité du traitement de stabilisation et apporte ainsi une garantie définitive sur la stabilité du vin.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

A partir d’un échantillon du vin à traiter,  le STABILAB calcule la valeur de consigne de traitement pour l’électrodialyseur Œnodia. Il utilise à cet effet le test prédictif DIT. Pour commencer, l’analyseur mesure la conductivité initiale du vin qui doit être stabilisé. Puis, il provoque la cristallisation avec, notamment, un ensemencement en hydrogénotartrate de potassium et une mise en température à -4°C. Les cristaux ainsi formés précipitent, entraînant naturellement une baisse de la conductivité du vin. Pendant quatre heures, cette dernière est mesurée régulièrement afin d’alimenter le modèle mathématique qui déterminera la baisse de conductivité après un temps infini, valeur cible correspondant à une stabilité absolue. Ultime opération : le STABILAB analyse l’ensemble des données pour définir un pourcentage d’instabilité que l’on rentre dans l’automate de l’unité d’électrodialyse comme consigne de traitement. Celle-ci n’a alors plus qu’à extraire la quantité d’ions (principalement les ions tartrates, potassiums et calciums) nécessaire pour reproduire cette chute de conductivité.

L'ASSURANCE "QUALITÉ"

Le STABILAB permet aussi de procéder au test ISTC 50 afin de vérifier, au terme du traitement, que le vin est parfaitement et durablement stabilisé. Pour cela, une quantité précise d’hydrogénotartrate de potassium est dissoute dans un volume pré déterminé de vin traité. Agité en permanence, ce mélange est refroidi à - 4 °C. La conductivité est mesurée régulièrement afin de déterminer son profil de chute. C’est la variation de cette valeur qui permet de valider ou non la réussite du traitement et de garantir ainsi un vin stable à -4°C, pendant six jours au minimum.