• optimisez naturellement l’acidité de vos vins
    ajustement précis du pH
    zero acide tartrique
    optimisation du SO2 moléculaire
    amélioration de l’équilibre en bouche

Ajustement du pH des vins

MAITRISE ET AJUSTEMENT DU PH PAR VOIE MEMBRANAIRE

Une bonne acidité est essentielle au vin. La maîtrise de cette acidité est donc, plus que jamais, un enjeu majeur pour le  vigneron. Afin d’y répondre avec un maximum d’efficacité, Œnodia a développé une technologie innovante permettant un ajustement précis et naturel du pH des moûts et des vins.
Les travaux réalisés par Œnodia et l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) l’ont démontré : les valeurs de pH jugées trop élevées sont le plus souvent liées à un excès de cations et principalement de potassium (sel de base forte). L’acidification par voie membranaire s’attache donc à soustraire une partie de ce potassium des moûts ou du vin pour abaisser le pH et mettre ainsi en valeur l’acidité naturelle du vin.

UN GAIN DE QUALITÉ

Ne nécessitant aucun additif chimique, permettant un traitement en continu, parfaitement respectueux du produit et de ses consommateurs, l’écoprocédé développé par Œnodia est basé sur l’électrodialyse à membrane bipolaire. On utilise un module type filtre-presse comprenant plusieurs compartiments montés en parallèle séparés par des membranes. Les compartiments pairs reçoivent le moût ou le vin et les impairs de l’eau, les deux fluides ne se rencontrent jamais mais peuvent échanger des ions sous l’effet d’un faible champ électrique. En réglant très précisément l’intensité du courant, on procède à une extraction sélective du potassium contenu dans le moût ou le vin. Cette baisse de cations est immédiatement compensée par un apport d’ions H+ obtenus par dissociation des molécules d’eau du vin. L’ensemble de cette opération n’a d’autre incidence sur le produit final que la maîtrise de son acidité et, par conséquent, l’amélioration naturelle de sa qualité.
Ce procédé est applicable à tout moment de la vinification (sur moût, sur vin après FA, avant ou après FML ou juste à la mise en bouteille). Il permet un abaissement de pH facilement ajustable de 0,1 à 0,5.